Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Calendrier

Recherche

Heure

Archives

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 11:58




La répartition des maladies provenant de la nourriture :

 



Selon Ibn al Qayyim
, il existe plusieurs espèces de maladies :


-         
Des maladies matérielles causées par l’excès d’une matière dépassant les bornes dans le corps jusqu’à ce qu’il gêne ses actions naturelles, elles constituent la plupart des maladies, leurs causes sont : introduire dans le corps une nourriture avant que celle qui la précèdent ne soit digérée.


-         
L’excès de quantité dont le corps a besoin


-         
Manger des nourritures peu utiles et qui sont lentement digérées.


-         
L’abondance des nourritures de composition diverses et variées.



Si un humain rempli son ventre par ces nourritures et s’il s’y habitue, elles lui causeront des différentes maladies, quelques une guérissent lentement et d’autres rapidement.


S’il se nourrit avec modération et mange selon ses besoins
, quantitativement et qualitativement, modérément : cela sera plus favorable au corps qu’une grande quantité de nourriture.

 



Les degrés de la nourriture
sont au nombre de trois :


-               
Le degré du besoin


-               
Le degré de satisfaction


-               
Le degré de l’excès



 

Le Prophète sallallahu`alayhi wa salam  a dit dans des traditions bien attribuées :

 
«  L’humain n’a pas rempli un récipient pire qu’un ventre ;

il lui suffit quelques bouchées qui maintiennent son dos,

s’il le fait de toute nécessité :

il doit laisser le tiers pour manger, le deuxième tiers pour boire

et le troisième tiers pour souffler.
 »



Etant donné qu’il y a dans l’homme une partie terrestre, une autre aérienne et une troisième aquatique, le Prophète sallallahu `alyhi wa salam
 a divisé sa nourriture, sa boisson et sa respiration en trois parties. »



( Pour la partie de feu se reporter aux explication d’Ibn al Qayyim chapitre « pour se protéger de l’indigestion »)




Selon Ibn al Qayyim rahimahullah
  :


«  Ce que l’on vient de citer est plus utile au corps et au cœur : car si le ventre est plein de nourriture, il sera incapable de recevoir la boisson et s’il y apporte la boisson il sera très étroit pour le souffle et cela lui causera l’affliction et la fatigue, il sera considéré comme celui qui porte un lourd fardeau et entrainera:

La corruption du cœur, la paresse des organes , leurs mouvements vers les désirs qui nécessitent la satiété.

 


Remplir le ventre de nourriture préjudicie le cœur et le corps
, cela arrive si le rassasiement est permanent ou s’il est fréquent, mais s’il se produit quelques fois, il n’y aura plus d’inconvénients.
Abu Hourayra et les compagnons  ont mangé et bu plusieurs fois en la présence du Prophète jusqu’à ce qu’ils soient rassasiés. "

Repost 0
Published by Medecine Prophétique - dans La maladie
commenter cet article